cholesterol_mensonges   « C’est le mensonge qui mène le monde » affirmait Jean-François Revel à la première page de son livre « La connaissance inutile ». Et il en donnait de remarquables exemples, en politique, dans les médias, en économie. On pourrait dire la même chose en ce qui concerne la santé.

   Le livre du docteur Michel de Lorgeril, intitulé « Cholestérol, mensonges et propagande » est un brûlot anti cholestérol. Ou plus exactement un brûlot contre un certain mensonge médical diabolisant le cholestérol afin de satisfaire, par la vente de médicaments à base de statines, la croissance des entreprises pharmaceutiques (un milliard d’euros chaque année leur est versé au titre de la lutte contre le cholestérol, par l’assurance maladie, c’est à dire par nous).

   A travers la médication, inutile mais rémunératrice et souvent dangereuse par les effets secondaires induits, c’est la mauvaise façon de lutter contre l’infarctus qui est visée.

Très documenté, très scientifique, cet essai remet en cause beaucoup d’idées reçues ou plus exactement d’idées fausses imposées. Il fait froid dans le dos. Des entreprises, des scientifiques, jouent avec notre santé pour se remplir les poches.

   A ceux que l’infarctus menace, l’auteur, qui est cardiologue et chercheur au CNRS, propose dans la dernière partie, des solutions en termes de mode de vie et de nutrition.


   Voilà un livre à passer, une fois votre lecture achevée, à votre médecin de famille et à votre cardiologue. La vérité les libèrera.


« Cholestérol, mensonges et propagande » de Michel de Lorgeril , Editions :Thierry Souccar