16 novembre 2008

Congrès du PS: de la lumière à l'ombre

A show, pardon, à chaud, je vous livre mon sentiment personnel à la fin du congrès socialiste de Reims. D’abord, ma Champagne natale ne méritait pas cela. Les socialos qui aiment les commémorations auraient pu retourner à Rennes pour s’étriper à nouveau. Et je songe à la joyeuse ironie de Jean-François Revel qui qualifia, en son temps, ce congrès breton de « rixe entre ivrognes dans un bordel mexicain ». Car, au PS, plus ça change, plus c’est pareil. Vous pensez que les fulminations, les haines cuites et recuites sur les... [Lire la suite]