01 août 2009

Au-delà de l'écran

   J’avais décidé, il y a quelques mois, de mettre un terme à mes articles dans Vent d’Auvergne. Et puis, je me suis ravisé et j’ai continué ma production, avec toutefois moins de boulimie qu’avant. Mais, quand même, depuis ce 28 mai 2005, jour où je me lançai dans l’aventure sur Internet, j’en suis à 519 messages en ligne.   A ce stade, je peux souffler un peu et jeter un regard autour de moi. Première constatation : que sont certains de mes adversaires devenus, qui voulaient casser la droite blogueuse... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 14:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 juillet 2009

Droite clermontoise: l'abattoir de la discorde

   Une décision municipale d’achat d’un terrain, destiné à un futur abattoir musulman, divise actuellement les anciens membres de la liste d’opposition à Clermont-Ferrand, « L’Avenir à grande vitesse » menée par Anne Courtillé. En tant qu’ancien colistier, j’aurais souhaité que la droite clermontoise lave son linge sale en famille. Mais puisque l’affaire a été portée sur la place publique par une lettre ouverte d’Annie Emery, que les conseillers municipaux Anne Courtillé et Jean-Pierre Brenas y ont répondu (voir les liens... [Lire la suite]
11 juin 2009

Le commerce de Clermont-Ferrand en souffrance

                                                                    La gestion d’une collectivité locale peut être assimilée à une action de développement territorial. Pour être efficace, elle doit mobiliser tous les acteurs présents dans la zone. Les élus doivent faire une place, toute leur place, aux... [Lire la suite]
Posté par ventdauvergne à 18:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2009

Ca bétonne dans les quartiers nord de Clermont-Ferrand

  Jean-Pierre Brenas, conseiller municipal d’opposition à Clermont-Ferrand, dans un article récent paru dans son blog (1), a fustigé la politique de bétonnage à tout va des édiles socialistes de la ville. Pour illustrer sa critique parfaitement fondée je voudrais prendre deux exemples concrets dans les quartiers nord, quartiers qui n’ont pourtant pas l’air, à première vue, de souffrir de désertification.    Dans la rue Gilbert Roddier, petite rue tranquille bordée en majorité de pavillons, la circulation automobile... [Lire la suite]