le_menton_de_S_gol_neLe jour des blogs (Blogday) est passé. Cela ne m’empêchera pas de rendre hommage à quelques collègues qui, comme moi, pourfendent le politiquement correct sur la toile. On n’est jamais aussi seul qu’on le croit et c’est bien réconfortant.

Le premier site est libéral. Il s’intitule « Sérum de liberté ». Son auteur Amaury est, en outre, pro-américain et très au courant des mœurs politiques d’outre-atlantique. Les Moore, Clinton et Obama en prennent pour leur grade. Dans les nouvelles françaises, un article fouillé sur une initiative de la madone du Poitou, notre Marie-Ségolène victimaire. Aucun journal, aucune radio ou télévision, personne, n’a parlé de la chose. La belle enfant, en 2005 et en prévision des élections présidentielles, aurait subi une sérieuse opération esthétique : redressement des dents, avancée du menton et ce, afin d’avoir un air plus volontaire. Ainsi cette socialiste un peu tristounette apparut comme rajeunie et, au plan personnel, plus épanouie car, évidemment, une telle transformation a un effet bénéfique sur la personnalité. Seule chose que la dame a, hélas, gardé: son sale caractère. Mais c’est égal, tout ça pour ça, comme disait Shakespeare, pour se faire coiffer au poteau de la présidentielle par Sarkozy et à celui du secrétariat du PS par Aubry la bouffie qui, elle, n’a pas de ces soucis esthétiques. Avouez que c’est rageant. 
http://serumdeliberte.blogspot.com/2008/02/la-royale-canine.html

Le second site s’intitule, par antiphrase sans doute, « Pensée unique ». En fait, il combat cette dernière. « En matière de sciences, le scepticisme est un devoir » nous dit l’auteur Jean Martin, qui est lui-même un homme du sérail puisque ancien du CNRS en retraite et surtout un esprit indépendant refusant tout panurgisme.
Belle formule de Diderot que beaucoup de nos concitoyens, scientifiques compris, feraient bien d’adopter comme ligne de conduite intellectuelle. Ils seraient moins les victimes de propagandistes divers, leaders auto proclamés, qui recherchent notoriété et pouvoir, sans se soucier beaucoup de déontologie et du respect dû à tout être humain.
Seul point noir, le site n’a pas un design accrocheur, malheureusement. Les premiers paragraphes des articles apparaissent en page d’accueil, accolés les uns aux autres, sans souci de présentation agréable à l’œil. Les fonds colorés sont criards et la police des caractères n’est pas la plus adéquate.
Mais ce qui compte, ce n’est pas tant la forme que le fond. Et là, par contre, la lecture vaut de l’or. La soi-disant unanimité des scientifiques vole en éclat et on y apprend avec plaisir que le GIEC n’est pas la seule institution à traiter du réchauffement climatique. D’autres organismes scientifiques privés font de l’excellent travail. Lisez, entre autres, le rapport de l’équipe du professeur Singer du NIPCC. Mieux, téléchargez-le, il est en format PDF.
http://www.pensee-unique.fr/index.html

Le troisième, « Voix francophones » s’est engagé à défendre la francophonie et aussi à pourfendre le lobby des langues régionales qui, on le sait, bataille ferme pour faire financer, par le contribuable français, des cours de ses dialectes locaux aux jeunes des écoles. Noble tâche que je revendique également. Quelques textes d’écrivains d’hier et d’aujourd’hui, opposés à cette nouvelle idéologie, méritent d’être lus pour leur pertinence. En point d’orgue, la relation d’un reportage télévisé, paru à France 3 Aquitaine, dans l’émission « Punt de Vista » (qui n’est, malheureusement, plus en ligne actuellement dans le site de cette chaîne. Mais si vous cliquez sur le lien, vous en aurez d’autres, tous aussi édifiants) où l’un des auteurs du site nous décrit comment, en Occitanie, là où ils sont majoritaires, les promoteurs de la langue d’Oc, élus inclus, n’hésitent pas à employer les moyens les plus autoritaires pour faire avancer leur cause, notamment auprès des enfants, le monopole de l’Education se prêtant bien aux actions militantes.
http://voixfrancophones.blogspot.com/

SW